Meetic une histoire d'amour et d'argent

Etude de cas rédigée par Anne Queffelec et Mathieu Paquerot


Ce cas est déposé à La Centrale des Cas
Pour plus d'information, vous pouvez contacter Anne Queffelec

I  Résumé


La France compte déjà plus de 15 millions de célibataires et les mutations observées dans la société laissent à penser que ce marché, loin de se tarir, va au contraire exploser dans les années à venir. Même si la crise financière récente a fait baisser les valeurs boursières des principaux acteurs du secteur, force est de constater que la rentabilité est au rendez-vous et que les opportunités de développement sont réelles. De telles perspectives attisent les convoitises et les acteurs, de plus en plus nombreux et diversifiés, tentent de se faire une place au soleil. Réseaux sociaux, agences matrimoniales traditionnelles « brick and mortar » et sites de rencontres se partagent un marché mondial estimé à 1 milliard de dollars.

Dans ce contexte, Meetic, près avoir expérimenté un modèle économique de gratuité, évolue régulièrement et développe son offre. De la gratuité totale lors du lancement, le site propose ensuite un accès payant à la clientèle masculine, puis plus récemment aux femmes. Le site explore aussi de nouvelles voies comme les programmes d’affiliation, de marque blanche ou les services sur mobiles. Il étend sa présence sur la Toile en lançant des portails communautaires tels que Vioo ou Peexme qui monétisent leur flux par la publicité, expérimentant ainsi de nouveaux modèles d’affaire et tentant de capter une part de la manne financière qu’offre la publicité en ligne.

Mais ces services de rencontres doivent aussi faire face à des difficultés liées à leur nature numérique : tentative d’intrusion des réseaux de prostitution, problèmes liés à la sécurisation des données et à leur utilisation par des tiers, usurpation d’identité numérique…

Le groupe se développe aussi à l’international et étend sa présence sur tous les continents, même si l’acquisition de eFriendsNet en Chine s’est soldée par un échec. Pour l’heure, Meetic doit faire face à des concurrents de plus en plus agressifs et des investissements publicitaires en croissance permanente qui grèvent les résultats économiques.

Mots-clé : e-business ; modèle d’affaire, analyse SWOT, affiliation, croissance externe, segmentation marketing

II. Abstract


France counts already more than 15 million celibate and the transformations observed in the society let think that this market, far from drying up, is going to explode on the contrary in the years to come. Even though the recent financial crisis made the stock values of the main actors of the sector lower, the profitability is here and that development opportunities are real. Such perspectives instigate the greeds and the actors, more and more numerous and diversified, try to find their place. Social networks, traditional marriage bureaus " brick and mortar " and sites of meetings share a world market estimated at 1 billion dollars.
In this context, Meetic, have experimented a business model of free access, evolves regularly and develops its offer. With a total free access during the launch, the site proposes now a paying access to the male clientele, then more recently to the women. The site also investigates new ways as the programs of affiliation, white brand or the services on telephone. The group extend its presence on the Web by launching community portal such as Vioo or Peexme who monetize their stream with advertising, so experimenting new business models and trying to capture a part of the financial manna manna that the on line advertisement offers.
But these services of meetings must also face difficulties bound to their numeric nature: attempt of intrusion of the prostitution networks, problems bound to the securisation of the data and their use by non authorized people, numeric identity usurpation…
The group also develops abroad and extends its presence on all the continents, even if the acquisition of eFriendsNet in China failed. For the moment, Meetic has to face more and more aggressive competitors and advertising investments in permanent growth which burden the economic results.

III. Problématique du cas

L’apprenant mettra en exergue l’évolution du modèle d’affaire du groupe Meetic en fonction de la mutation de l’environnement dans lequel évolue l’entreprise. Il proposera une analyse SWOT de l’entreprise ainsi qu’une analyse de la monétisation des flux et extrapolera ses conclusions pour en extraire des implications managériales.

IV. Objectifs pédagogiques

• Capacité à réaliser un SWOT de l’entreprise et à faire des préconisations opérationnelles
• travail autour des concepts de modèles d’affaire et de monétisation
• capacité à formuler des implications managériales